NAVIGATION PRINCIPALE

compostage et jardinage au naturel

Le compostage

Le compostage est un processus naturel de dégradation des matières organiques. Celui-ci est organisé et contrôlé de manière à accélérer la transformation des matières organiques. En présence d’oxygène, l’action des micro-organismes décomposeurs (bactéries, levures, champignons) et macro-organismes (vers , insectes,…) permet la dégradation de la matière organique en humus appelé « compost ».

Cycle-Matiere

Les avantages du compost:

  • C’est écologique : c’est un engrais naturel et gratuit, qui enrichit le sol ; il réduit les pollutions liées au traitement.
  • C’est économique: autant de déchets qui n’auront pas besoin d’être collectés et traités, d’où une maîtrise des coûts de traitement.
  • C’est pratique : moins d’odeurs dans la poubelle de tous les jours et baisse du nombre de voyages à la déchetterie.

Comment faire son compost?

Il suffit de respecter 3 règles simples:

  • Aérer en surface avec une fourche pour que la faune du compost puisse s’insérer dans la matière organique et ainsi la décomposer,
  • équilibrer les matières: matières organiques de la cuisine + matières dites « carbonées », type feuilles mortes, broyat de branches, brindilles, de couleur brune.
  • Vérifier l’humidité: le compost ne doit pas être trop sec ni trop humide.

Mise à disposition de composteurs:

La Communauté de Communes met à disposition des composteurs en plastique:

conposteur050

Si vous souhaitez acquérir un composteur, contactez le service environnement:

Affiche achat comp déchetterie copie

02 43 09 61 64 – environnement@paysdecraon.fr

ou retournez-nous le Bulletin de réservation COMPOSTEUR par courrier à l’adresse suivante:

Communauté de Communes du Pays de Craon

1 rue de Buchenberg

54300 CRAON

Pour aller plus loin : http://www.ecomotives53.fr/ecomotives-53-citoyens-reduction-des-dechets_composter-c-est-tout-gagne.phtml

 

Le paillage

Cette technique simple consiste à couvrir le sol avec une couche de végétaux : le paillis. Le paillage va protéger le sol et maintenir l’humidité. En fonction du type de paillis, il sera incorporé plus ou moins rapidement dans le sol pour l’enrichir en matière organique.

Le paillage peut être réalisé entre les légumes dans le potager, au pied des arbres, au pied des haies, dans les parterres….

Il est possible de pailler avec différents matériaux en fonction des saisons:

  • Les feuilles mortes à l’automne pour couvrir le sol pendant l’hiver.
  • Les tontes en été et au printemps
  • Des branchages, tailles de haie, fanes broyés à la tondeuse ou à l’aide d’un broyeur.

Les avantages du paillage:

  • économie de travail « une heure, c’est dix heures de travail en moins dans le jardin »
  • moins d’arrosage
  • Protection du sol contre l’érosion et le gel
  • Enrichissement du sol en matière organique

Comment pailler:

  1. Nettoyer la zone à pailler
  2. Arroser copieusement
  3. Appliquer une couche de 5 à 10 cm de paillis, voir plus pour un paillis plutôt sec

Pour éviter de garder l’humidité contre la plante, il est préférable de laisser un espace de quelques centimètres entre la tige de la plante et le paillis.

Comment obtenir du broyat :

Le broyage à la tondeuse:

Les déchets verts fraichement taillés peuvent être facilement broyés à la tondeuse s’ils ne dépassent pas 1 cm de diamètre.

Dans la plupart des cas, la tondeuse peut remplacer un broyeur de déchets verts. Il faut juste s’assurer que la courroie d’entrainement de la lame soit protégée.

L’avantage principal est la réduction de volume et la création d’un broyat qui se décomposera plus rapidement. Le broyat obtenu peut être utilisé en compostage et en paillage.

 

Pour aller plus loin : http://www.ecomotives53.fr/ecomotives-53-citoyens-jardinage-au-naturel_le-guide-du-jardinier.phtml